Guide de l'utilisateur

Accéder à l’affichage des lettres

Divers modes d’accès sont possibles, selon que l’utilisateur souhaite effectuer une recherche ciblée (sur une lettre, un correspondant, une date) ou accéder à l’ensemble du corpus :

  • La rubrique « Toutes les lettres » permet d’afficher par ordre chronologique le corpus actuellement disponible sur le site. Il suffit alors de cliquer sur le numéro d’une lettre (à gauche) pour en afficher le contenu.
  • La rubrique « Recherche simple » permet d’accéder aux lettres
    • par année (de 1914 à 1919, pour cette première sélection) et par mois
    • par plage temporelle (en déterminant le début et la fin de la période sur laquelle porte la recherche)
    • par destinataire
    • par expéditeur
    • par correspondant (lettres de et à ce correspondant)
    • par identifiant « Corr-Proust »
    • par mot (recherche plein texte)
  • La rubrique « Recherche avancée » permet de conjuguer plusieurs critères de recherche parmi un certain nombre de champs descriptifs du document (expéditeur, adresse, destinataire, adresse, lettre redatée ou non, publications antérieures, lieu de conservation et fonds, type de support, etc.). On peut croiser plusieurs critères. Certains critères seront ajoutés par la suite.

À une phase ultérieure du projet, il est prévu que d’autres fonctionnalités de recherche soient développées : recherche sur les éléments structurants du texte épistolaire (tels que les formules d’adresse, d’adieu, les signatures), sur des éléments de contenu (citations, œuvres mentionnées, noms de personnes ou de personnages, etc.) ; cartographie des échange ; recherches lexicométriques.

Navigation entre les différents onglets

L’interface de visualisation de chaque lettre présente deux colonnes de cinq onglets identiques :

  • « image », qui permet d’afficher chaque page du document original en fac-similé, s’il est disponible et communicable. Un bandeau présente en miniature toutes les pages du document, puis les bi-feuillets recto et verso. Il suffit de cliquer sur l’image désirée.
  • « transcription » : en mode pseudo-diplomatique, c’est-à-dire quasi topographique, la transcription permet de suivre ligne à ligne le document original : ◊ lorsqu’un post-scriptum est placé par Proust (ou son correspondant) en tête de sa lettre, il est conservé à la même place dans la transcription. ◊ les ratures, ajouts, surcharges ainsi que les abréviations et les particularités orthographiques de l’épistolier sont respectés. Au passage de la souris, les formes corrigées ou normalisées apparaissent en pop-up (fenêtre contextuelle). ◊ un surlignage coloré, que l’on peut activer ou désactiver, signale les noms, les titres d’œuvres, les citations qui font l’objet d’une annotation en pop-up (au passage de la souris)
  • « texte » : ce mode d’affichage permet la lecture du texte sous forme normalisée, de façon cursive. Cependant, les sauts de page sont maintenus, pour un meilleur repérage des correspondances entre le fac-similé et le texte, ou entre la transcription pseudo-diplomatique et le texte normalisé.
    • à la différence du mode « transcription », les post-scriptum placés par Proust en tête de ses lettres sont replacés après la signature, à la fin de la lettre
    • les ratures, ajouts, surcharges ne sont plus visibles
    • les particularités orthographiques, les erreurs ou lapsus syntaxiques sont corrigés (mais en passant la souris, les formes originales apparaissent)
    • les abréviations sont développées (mais les formulations originales apparaissent au passage de la souris)
    • un surlignage coloré, que l’on peut activer ou désactiver, signale les noms, les titres d’œuvres, les citations qui font l’objet d’une annotation en pop-up (au passage de la souris)
  • « notes » : les notes critiques peuvent être affichées de deux façons : soit par clic sur l’appel de note, soit en sélectionnant l’onglet « notes ». Elles apparaissent alors selon leur ordre de numérotation. Les hyperliens donnent accès aux ressources mentionnées : articles de journaux et œuvres numérisés, documents visuels, sites externes etc., ou renvois internes à d’autres lettres de l’édition Corr-Proust.
    N.B. : lorsqu’un post-scriptum placé en tête par l’épistolier a été, en mode « texte », placé à la fin, la numérotation des notes reste identique à ce qu’elle était en mode « transcription », afin que leur référencement soit pérenne (ex : CP 02812_n2, quel que soit le mode d’affichage choisi). Ainsi, en mode « texte », les appels des notes 2, 3, 4 portant sur un post-scriptum se trouveront en fin de lettre.
  • « informations » : cet onglet donne accès aux métadonnées relatives à chaque document épistolaire : expéditeur et destinataire, caractéristiques matérielles, localisation, éditions antérieures, noms des contributeurs et contributions apportées à l’édition de chaque lettre, notamment.

Les onglets « image », « transcription », « texte », « notes » et « informations » sont présentés en deux colonnes identiques, ce qui permet d’associer les éléments deux à deux d’un simple clic au gré des besoins de l’utilisateur (dix combinaisons possibles).